Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De la professionnalisation à l’intermittence...
De la professionnalisation à l’intermittence...

Comme chaque Montluçonnais(e), je feuilletais, hier Montluçon Notre Ville …. Je commence toujours par la dernière page pour me rendre compte un tantinet des préoccupations du Conseil Municipal .

Je n’ai pas été déçue ! Outre l’entrée en campagne des Régionales de la Majorité qui se fait agressive voire injurieuse , vis à vis de son opposition, j’ai lu des propos à me faire hérisser les cheveux !

La Majorité Municipale rassemblée autour de notre Maire, Daniel Duglery, candidat tête de liste pour les prochaines Régionales , fait une critique acerbe et farcie de préjugés à deux conseillers municipaux de l’opposition ., sans les nommer, mais que je nommerai : l’un est Pierre Mothet , conseiller municipal communiste , élu Front de Gauche, l’autre est Nicolas Brien , conseiller municipal socialiste , et suppléant du Député . L’un comme l’autre sont jeunes. ( à retenir) , et actifs en politique . L’un et l’autre, sont de simples conseillers municipaux, ne bénéficient d’aucune indemnité, et ont donc un engagement politique citoyen ET Bénévole ! A leur sujet, il est dit par la Majorité : « Le problème avec les intermittents de la politique c’est qu’il faut répéter les mêmes réponses …etc … Voir ci-dessous )

Intermittents intermittents, vous avez dit intermittents, comme c’est étrange … Effectivement, ce ne sont pas des vieux routiers professionnels de la politique, qui grassement vivent , profitant de leurs indemnités et de mandats cumulés . Effectivement ! Ils ne sont pourtant pas intermittents, mais ce sont des jeunes qui sont engagés, qui défendent leurs idées, qui actent le mandat qui leur a été confié par les citoyens et chacun à sa manière, selon ses convictions , et ce sans indemnité, ni rétribution quelconque .

Sauver nos lignes SNCF, oui, les citoyens le souhaitent, et transmettre ce vœu, se battre pour, ne me semble pas n’être qu’un combat hors actualité.

Est cité, à ce propos, Luc Bourduge, Vice Président Front de Gauche chargé des Transports , au Conseil Régional ,Là aussi le propos est fort malhonnête, car en effet si Monsieur Bourduge faisait effectivement partie de la Commission Duron, il n’en a pas moins défendu nos lignes . La participation à une commission ne se réduit pas à opiner, mais à introduire une autre possibilité de réflexion que celle majoritaire ( http://www.regardactu.com/2015/06/luc-bourduge-explique-pourquoi-il-s-est-desolidarise-du-rapports-duron.html ) . Sinon, à quoi servirait-il de nommer des élus d’opposition dans nos commissions municipales ?

En ce qui concerne la question de la fusion des écoles Desnos et Aymé, il ne m’a pas semblé non plus que Pierre Mothet s’agite seul, par contre, oui il a porté demandes et inquiétudes des parents et plus généralement de tous ceux qui constatent avec amertume que la qualité de l’enseignement est moins un souci quand il s’agit d’économiser dans les quartiers où la misère et la précarité font le plus de ravages . C’est à la fois son rôle d’élu Front de Gauche et son rôle de Représentant de la Municipalité dans ce Conseil d’Ecole.

Ce qui m’a le plus choquée en fait, c’est ce procès fait à la jeune génération, celle qui est là et doit monter, doit s’exercer et exercer ses mandats , mais n’est pas encore professionnalisée, comme grande partie de la jeunesse d’ailleurs, et de fait, pâtit d’une forme de précarité et d’instabilité que ne connaissent pas les « élus » professionnels et/ou salariés, retraités ..et cætera. Cette professionnalisation opposée à l’intermittence, comme gage de sérieux et d’efficacité en politique, est d’ailleurs de plus en plus dérangeante pour nombre d’électeurs, ce qui explique aussi l’abstention massive .

Qu’est donc cette époque où les plus vieux cisaillent les plus jeunes et ce pour toujours POUVOIR et AVANTAGES garder ? On ne peut que penser au retour de Serge Dassault au Sénat … On ne peut que penser que le mouvement de la vie, la transmission, la passation, ne sont plus respectées . « Plus l’oiseau est vieux » disait mon père, « moins il veut se défaire de sa plume « … Et pourtant, plus il est urgent qu’il s’en défasse, la vie passe, et ce que tu sais d’hier tu dois le faire passer aux suivants pour qu’ils portent demain .

Nanou Ferrier

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :