Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les agriculteurs restent mobilisés pour leur survie

Les agriculteurs ont à nouveau mené une action coup de poing à Sogirest et Promocash dans la zone de Blanzat hier à Montluçon. Tout comme ils l'avaient fait précédemment devant le supermarché Leclerc à Chateaugay, puis devant ceux de carrefour de St Jacques à Montluçon et à Montmarault (lire ICI), ils ont déversé des balles d'ensilage fermentées pour barrer les accès.

Ceux-ci ont ensuite effectué un contrôle sur l'origine des produits en rayon, ont retiré la viande étrangère et l'ont redonné ensuite aux restos du cœur.

Les agriculteurs controlent la provenance de la viande... (Photos de nos amis RMB)

Les agriculteurs controlent la provenance de la viande... (Photos de nos amis RMB)

...et ils redonnent ensuite la viande aux resto du coeur plutôt que de la détruire. (Photo de nos amis RMB)

...et ils redonnent ensuite la viande aux resto du coeur plutôt que de la détruire. (Photo de nos amis RMB)

On ne peut qu'être sensible à la détresse des agriculteurs car elle est réelle. Cependant, le modèle productiviste que la FNSEA a encouragé montre ici toutes ses limites. Car la crise que subissent les petits producteurs de viande touche également beaucoup d'autres secteurs de l'agriculture, pour l'essentiel dans l'élevage (production de viande bovine, mais aussi ovine et porcine, production laitière, etc). Seule la production céréalière arrive encore à sortir son épingle du jeu et plus encore la production céréalière bio qui bénéficie de subventions assez conséquentes.

Il n'est pas inintéressant de noter d'ailleurs que le Président de la FNSEA est un des gros producteurs de céréales, plus bizness-man qu'agriculteur puisque Xavier Beulin est aussi le président du groupe Avril (anciennement Sofiprotéol). Bref, un homme d'affaires qui n'a pas grand chose à voir avec les petits agriculteurs qui se débattent quotidiennement avec les pires difficultés, justement parce qu'ils ont suivi les conseils de la FNSEA qui les encourage à produire toujours plus et à s'endetter pour cela.

Comme nous le disait Jean-Yves Petiot, porte parole de la confédération paysanne sur l'Allier "Une chose est sûre, nous sommes arrivé au bout d'un modèle de production et il va falloir réinventer autre chose". Mais le système de la vente directe qui est sur toutes les lèvres ne sera pas une réponse à tout. Le producteur de tournesol par exemple ne pourra pas aller vendre sa récolte directement sur les marchés. Faudra-t-il revenir à un contrôle des prix ? Là-dessus, Jean-Yves Petiot est dubitatif et reconnaît "Je ne vois pas comment un gouvernement qui a détricoté le système pourrait remettre des règles en place aujourd'hui"

Tout le monde est d'accord en tout cas sur le fait qu'il faut changer de modèle d'agriculture, mais personne ne possède la martingale pour y parvenir. En attendant, nos agriculteurs n'arrivent plus à s'en sortir et beaucoup doivent faire face au surendettement tel que de plus en plus d'entre eux n'hésitent pas à mettre fin à leurs jours. Tous les deux jours, un agriculteur se suicide en France et le suicide est devenu la troisième cause de mortalité dans cette profession. Cette situation, il faut à tout prix l'endiguer, et pas seulement avec des mots.

Pour un plan marshall de l'agriculture :

La situation est si inquiétante qu'on est en droit de se demander si la solution ne serait pas dans un premier temps de décréter un moratoire sur les dettes des paysans qui pourrait ensuite se transformer en effacecement de la dette pour les cas les plus dramatiques. Les agriculteurs ne pourront pas non plus s'en sortir sans que l'État aide à leur reconversion vers une agriculture plus responsable. Enfin, il faut tenir compte du rôle irremplaçable que ceux-ci remplissent dans l'aménagement et l'entretien du territoire. Sans paysans dans nos campagnes, ce sont les friches qui gagneront du terrain et comme le dit le porte parole de la confédération paysanne de l'Allier "c'est dans les canadairs qu'il faudra alors investir".

Plus d'infos :

*Enquête de Reporterre : "Xavier Beulin, l'homme aux mille bras"

Nota : Merci à RMB qui nous a autorisé à réutiliser leurs photos pour illustrer cet article.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :