Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une braderie qui porte bien son nom

C'était la traditionnelle braderie annuelle ce dimanche après midi sur le boulevard de Courtais, sur le pont St Pierre avenue de la république. Heureusement, le soleil était au rendez-vous. Du coup, cela n'a pas dissuadé les montluçonnais et c'est en nombre qu'ils se sont déplacé.

Pour les commerces, cette braderie est une aubaine. Sur les 300 exposants, une centaine sont des commerçants qui profitent de cette occasion pour faire du déstockage et relancer leurs ventes qui se sont parfois effondrées depuis l'ouverture de la zone St jacques et la persistance de la crise qui touche tous les secteurs de l'économie.

D'une manière générale, cette braderie est une fête qui redonne l'envie de consommer et d'acheter parfois de manière compulsive. D'ailleurs, à un moment, une adolescente noyée dans la foule hurla dans son portable afin d'être entendue de son correspondant "Je ne peux pas partir sans rien acheter, mais ce que je vais trouver, cela ne va pas me plaire". Cet aveu un peu candide en dit long sur les pulsions qui nous poussent parfois à agir. Mais qu'importe, cela fait le bonheur des exposants qui espèrent beaucoup profiter de cette frénésie d'achats qui pousse certains d'entre nous à être moins regardants à la dépense ce jour-là.

Du monde dans la rue et même aux terrasses
Du monde dans la rue et même aux terrasses
Du monde dans la rue et même aux terrasses

Du monde dans la rue et même aux terrasses

Mais la crise est toujours là. Une crise aggravée par des choix économiques qui privilégient l'offre sans réelle corrélation avec la demande. Car sur le Boulevard de Courtais et sur l'avenue de la République qui le prolonge sur l'autre rive du Cher, la disparition des commerces s'est amorcée et semble s'accélérer. Par exemple, cette boutique située pourtant à un endroit autrefois stratégique, sur le boulevard, pas loin de la rue Barathon n'a pas retrouvé de repreneur depuis plus d'un an. Durant la campagne électorale des municipales de 2014, elle servit de local de campagne au Maire de Montluçon. Mais depuis, elle Reste désespérément vide.

l'ancien local de campagne du Maire n'a toujours pas retrouvé de repreneur.

l'ancien local de campagne du Maire n'a toujours pas retrouvé de repreneur.

Local de campagne en 2014

Local de campagne en 2014

Le magasin "Dock Games" a lui aussi fermé, il y a peu et c'est maintenant le tour de "Ambiance & styles" justement situé juste à côté de l'ancien magasin "Dock Games".

Le patron était présent dans le magasin ce jour de braderie et a été très clair "Le chiffre d'affaires et en chute libre". Il a donc dû choisir rapidement de fermer ce magasin pour ne pas compromettre l'existence des deux autres magasins qu'il gère à Vichy et Moulins. Pour lui l'ouverture de la zone commerciale St Jacques a été le coup de grâce. Il l'avait d'ailleurs dit au Maire "vous allez tuer le centre-ville". Les évènements semblent lui donner raison et ce n'est pas le e-commerce avec sa plate forme numérique qui a ramené du monde. Selon lui, d'autres commerces du centre ville rencontrent les mêmes difficultés et pourraient subir le même sort prochainement.

C'est pourquoi, beaucoup redoutent les conséquences de l'installation d'un multiplexe loin du centre-ville, car cela accélérerait encore un peu plus la désertification de celui-ci. En attendant les passants souvent insouciants profitent encore des charmes du vieux Montluçon et ils ont bien raison, car notre ville possède encore de beaux atouts, avec un centre historique exceptionnel dont la rénovation a commencé avec l'aménagement de la voie piétonne durant le second mandat de Pierre Golberg, comme le rappelait ici même Paul Crespin dans une longue tribune signée sur ce blog le 11 juin 2014 (lire ICI).

Philippe Soulié

Ambiance&styles à Montluçon, c'est fini.

Ambiance&styles à Montluçon, c'est fini.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :