Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les élus Front de Gauche approuvent le train de la colère

Alors que le CODERAIL entend se démarquer des initiatives des politiques de tous bord à propos du rapport Duron (lire leur communiqué), les élus du Front de gauche envoient au contraire un communiqué pour soutenir l'action du "train de la colère" initié par des élus de droite tout en rappelant cependant les responsabilités de ceux-ci dans les politiques qu'ils ont menées lorsqu'ils étaient eux aussi aux responsabilités.

De toute évidence il n'y a pas eu de concertation entre le CODERAIL et le Front de gauche dont les sensibilités ne sont pourtant pas très éloignées. Surtout, fallait-il soutenir l'initiative des élus de droite qui ont menés les mêmes politiques par le passé, au prétexte qu'aujourd'hui ceux-ci s'offusquent de voir la même politique produire les dégâts que l'on connaît, mais cette fois-ci chez eux ?

Nul doute en tout cas que les militants du CODERAIL sont cohérents avec eux mêmes, et surtout n'oublient pas qu'ils ont eu à combattre les mesures des uns et des autres qui toutes allaient dans le sens du dépeçage de la SNCF sur les injonctions de l'Europe libérale. Difficile ensuite de partager le même wagon, convenons-en.

PS

Les élus Front de Gauche approuvent le train de la colère

COMMUNIQUE DE PRESSE

des élus FRONT DE GAUCHE du bassin Montluçon/Commentry Montluçon, relatif au «Train de la colère» :

Nous approuvons toute action, dont celle du « train de la colère le 19 juin», menée pour maintenir l’avenir des dessertes ferroviaires, aux conséquences locales importantes pour l’attractivité et le développement du bassin montluçonnais. Les 2 axes ferroviaires structurants, Montluçon/Paris et Bordeaux/Lyon (via Montluçon) doivent être défendus et confortés.

Mais l’efficience des actions dépend de leur précocité et nous déplorons que cette initiative soit aussi tardive : les menaces sur les liaisons ferroviaires ne sont pas un fait nouveau ; depuis des dizaines d’années les politiques de droite comme celles soutenues actuellement par l'ensemble des parlementaires (député, sénateur) sur ce département participent à la casse du service public ferroviaire ( hors TGV ).

Les déclarations récentes du Secrétaire d’Etat chargé des Transports ne sont pas suffisantes pour nous rassurer: l’abandon de l'éco taxe, l’orientation libérale de la loi Macron, les préconisations de la commission Duron et plus généralement la ligne austéritaire défendue hier par le gouvernement Sarkozy et aujourd'hui par le gouvernement Hollande sont dramatiques pour ce service public, pour l'aménagement de tout le territoire national et pour la réduction des gaz à effet de serre.
Nous appelons les citoyens à se mobiliser !

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :