Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La prison volontaire des pauvres gens
La prison volontaire des pauvres gens

Les services sociaux les nomment "les invisibles" . On ne les voit pas, on ne les entend pas, ce sont aussi les inaudibles, ils n'existent plus , ce sont les inexistants .

Ils se sont enfermés dans leurs cellules de location , leurs refuges transitoirs dont ils seront expulsés si ils n'arrivent plus à payer . Ils ont renoncé à demander encore et encore le respect de la Loi et de leurs Droits qui leur sont tous les 4 matins supprimés . Ils les regardent tomber les uns après les autres, ces droits dont on leur fait l'aumône en les culpabilisant bien . Tiens, on te sucre ton AAH, ton RSA, tes allocs chômage pour un manquement réel ou imaginaire, pour ta peine, parce que tu n'oses plus ... Alors tu ne peux plus payer, alors on te supprime l'APL, puisque t'es un mauvais payeur ! Et toi qui n'ose plus, qui te cache, et bien en plus on te dira que c'est normal, que tu DOIS te faire connaître, te montrer à ces organismes qui t'ont supprimé tes droits pour te les rétablir ..ou étudier ton cas dans les 6 mois à venir . La double, la triple peine ...Les peines en série , qui en mènent certains, beaucoup, à la rue, d'autres (beaucoup) à la mort, et quelques uns à la folie, au pétage de plombs désespéré . Prison volontaire puis peine capitale volontaire , toutefois initiées et orchestrées par la société aveugle, sourde et administrativement, légalement, barbare.

Et oui le bon pauvre doit être combatif, optimiste, asservi, reconnaissant et ...discret sans se replier, ce qui en ferait inévitablement un mauvais pauvre suspecté d'organiser sa misère pour profiter des largesses démocratiques d'une société embourgeoisée jusque chez ses prolos . Le bon pauvre doit également être honteux d'être privé d'emploi , sans en être paralysé toutefois, çà en ferait un mauvais pauvre .

Le bon pauvre doit se rendre avec optimisme aux Urnes, c'est pour lui, çà le sauvera . En cas contraire il sera un mauvais pauvre abruti et inculte qui fait monter le FN .

Si, à la rue, arrivé, le pauvre peut l'espace d'une seconde( pour réparer sa terreur), se sentir libéré , c'est une ERREUR ! Le bon pauvre à la rue doit respecter encore plus de diktats oppressifs imaginés de façon très humanitaire par cette démocratie qui le protège, cette république qui ne fait pas de différences entre ses "enfants" . Discrétion, propreté, sobriété et tout le toutim habituel pour avoir droit à ses droits mais en plus compliqué puisqu'il n'a pas de domicile et que de toutes façons est ancré l'idée qu'il faut être complètement fou pour se retrouver à la rue dans notre pays, qui je le rappelle, nous protège tous et constitutionnellement nous fournit un travail et un logement.

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :