Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Campagne de la CGT contre le FN
Campagne de la CGT contre le FN

Les militants de la CGT ne mâchent pas leurs mots "À chaque fois qu'un militant CGT se présentera sur une liste du Front national, il sera exclu" et la menace n'est pas vaine, car c'est effectivement le sort qui a frappé ceux qui se sont égarés dans les discours démagogiques et mensongers du parti d'extrême droite, même si celui-ci essaie de faire oublier sa véritable nature en polissant son discours et en essayant de se forger une réputation proche du peuple, ce qu'il n'a jamais été e réalité.

Cette campagne a été décidée après les élections (européennes et départementales), car force est de constater que le FN surfe sur le mécontentement des citoyens et progresse dans les urnes. Or pour les militants de la CGT (mais qu'eux) le programme du FN repose sur une imposture sociale. "Le FN adapte son discours populiste en fonction de ce que les gens veulent entendre" rappellent-ils. C'est pourquoi, ils veulent reprendre le discours de celui-ci point par point pour montrer qu'en réalité, il n'y a rien de nouveau dans son discours et qu'il avance masqué.

Et de matraquer "le programme du FN et les idées d’extrême droite sont opposés aux intérêts des salariés. Le FN reste un parti nationaliste, sexiste et raciste". Et de conclure "Les valeurs de la CGT et celles de l'extrême droite sont incompatibles".

Il ne faudra donc pas compter sur la CGT pour infléchir son attitude vis-à-vis de ceux qui pourraient être tentés par le discours du FN. Tout au contraire, la campagne qui débute ces temps-ci à la fois sur les marchés, mais aussi dans les usines et partout où la CGT est implantée a pour but d'aller au-devant des salariés afin de dénoncer le discours démagogique qui désigne les immigrés comme les responsables de la crise, alors qu'ils en sont en réalité les premières victimes.

Lorsque Bruno Gollnisch était venu à Montluçon pour partager la galette des rois au Centre Athanor avec les militants FN de la circonscription, l'Union locale de la CGT avait fait un communiqué de presse pour exprimer son opposition à la venue su parti d'extrême droite sur une ville à forte tradition ouvrière. Voici le communiqué qui avait été envoyé alors à la presse

La CGT s'inquiète également comme d'autres organisations syndicales du fait que l'inspecteur du travail en charge, pour partie, du secteur de Montluçon se soit présenté sur la liste du Front national lors des élections départementales en mars dernier. Ils ont surtout voulu alerter le Directeur de la DIRECCTE Auvergne sur l'absence d'intervention de Philippe Delplanque sur certains dossiers.

Or comme le soulignent le secrétaire de l'Union départementale et la secrétaire de l'Union locale, cela pose un problème aux militants de devoir s'adresser à un inspecteur du travail membre d'un parti que la CGT combat fermement.

Mais voilà, le FN est un parti reconnu et légal. Dès lors, que pourront faire les responsables de la DIRECCTE, si ce n'est, vérifier que le travail est bien fait ? Ce qui ne serait déjà pas si mal.

Courrier de la CGT à la DIRECCT Auvergne

Courrier de la CGT à la DIRECCT Auvergne

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :