Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emmanuel Tood accuse le journal "Le Monde" d'être un problème pour la démocratie

Le 4 avril dernier, le cercle Condorcet organisait un débat sur le thème de l'information. L'intitulé "Informer ou bien manipuler" était un peu provocateur et les échanges qui suivirent, même s’ils restèrent courtois, n'en furent pas moins vifs, entendu que le journaliste de La Montagne qui avait été sollicité pour l'animer, même s'il pouvait se prévaloir d'une longue expérience dans ce domaine, n'en était pas moins juge et partie. Voir ce propos son intervention que Regard-Actu avait filmée (c'est ICI).

Cette question traverse d'autant plus l'ensemble de notre société que la vente des grands quotidiens nationaux français subit une érosion continuelle depuis plusieurs années et qui semble ne pas se démentir avec le temps. Le Monde fait aussi partie de ces quotidiens dont les ventes continuent à chuter et dont la ligne éditoriale a largement évolué vers une vision toujours plus libérale et proche des milieux d'affaires.

Emmanuel Todd qui avait été l'invité des animateurs de 'l'Atelier de la pensée" le 14 décembre dernier à Montluçon ( voir ICI) a lancé un véritable pavé dans la mare au club de la presse d'Europe 1 en accusant ce journal qui jouissait jusqu'alors d'une réputation de sérieux, d'être "dangereux" et "menteur".

Ces accusations relancent le débat sur le rôle très controversé de la presse et du contrôle exercé par la pensée dominante relayée par la sphère médiatique nationale et régionale. Peut-on encore avoir confiance dans nos médias ? De plus en plus d'intellectuels pensent que non.

Parallèlement, une certaine presse alternative critique se développe avec succès sur internet. Bien sûr, rien n'est simple, car se pose pour elle le problème de financement. Mais la liste des médias alternatifs ne cesse de s'allonger. Regard-Actu en a relevé quelque uns pour vous, parmi les plus connus du moment :

Cette liste n'est pas exhaustive, mais elle permet cependant de se faire une idée de l'évolution du paysage médiatique en France. Toutes ces questions n'ont pas été évoquées lors du débat organisé par le cercle Condorcet le 4 avril dernier (ou à peine). Il existe pourtant une réelle frustration au sein du mouvement social qui ne se retrouve plus dans les analyses produites par les grands médias institutionnels, et pas plus d'ailleurs dans la manière de relayer cette information.Ce "coup de gueule" d'Emmanuel Tood tombe donc à pic pour relancer le débat sur cette question vitale du droit à l'information pluraliste.

Mais laissons la parole à Emmanuel Tood. La vidéo n'est pas très longue. Elle ne dure que 3mn, mais cela a suffit pour créer le buzz (dans le bon sens du terme).

Tag(s) : #La Presse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :