Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À ceux qui se demandaient légitimement quelle était la mission qui avait été assignée au nouveau de Directeur de l'EPHAD de la Charité à Lavault St Anne, ce dernier vient d'apporter un premier élément de réponse au personnel en convoquant une des militantes de SUD Santé les plus engagées, en vue d'une sanction disciplinaire à son encontre.

Que reproche le Directeur à cette militante ? Personne ne le sait, car la Direction n'a pas jugé bon s'exprimer à ce sujet. Par contre, il semble évident qu'elle n'a pas ciblé Magalie Guérreiro au hasard, car cette salariée fait partie de celles qui dérange en raison de son intégrité et son refus de couvrir les nombreux dysfonctionnements consécutifs à la nouvelle gouvernance de l'établissement.

La répression anti-syndicale vient donc rapidement à l'esprit pour expliquer ce qui apparaît comme une tentative d'étouffer toute forme de contestation au sein de la Charité.

Surtout, les évènements se sont brutalement accélérés. D'abord lorsque les salariés ont rencontré les élus au Conseil général le 26 janvier puis, le lendemain, lorsque les mêmes ont tenu une réunion publique avec les lavaultois, ce qui a débouché sur la création d'un collectif de soutien aux salariés et enfin, quelques jours plus tard avec le contrôle inopiné effectué par le Conseil général et l'ARS (Agence Régionale de Santé) à la Charité.

Ces évènements mis bout à bout ont profondément marqué les membres du Conseil d'administration, collectivement responsables du licenciement de l'ancien Directeur de l'établissement, car ils se retrouvent aujourd'hui bien malgré eux placés sous les feux des projecteurs.

De son côté, le nouveau directeur de la Charité sévèrement critiqué par une partie du personnel pour sa gestion a dû faire face à un contrôle auquel il ne s'attendait sans doute pas. La situation est donc extrêmement tendue entre Jean-Jacques Eudier et les représentants de SUD Santé qui ont dénoncé les nombreux dysfonctionnements depuis son arrivée.

L'enquête dira bientôt si SUD Santé avait raison de s'inquiéter pour l'EPHAD. Si les dysfonctionnements et les erreurs de gestions étaient effectivement confirmés, l'ARS et le Conseil général pourraient alors nommer un administrateur provisoire et dessaisir l'actuel Conseil d'administration de toutes ses prérogatives, ce qui aurait pour effet de provoquer un petit séisme au sein du Conseil municipal de lavault St Anne où plusieurs élus sont impliqués de près ou de loin dans la gestion de l'association.

Pour le Directeur de la Charité qui remplace Monsieur Gillardeau, "il y a donc le feu au lac", car une mise sous tutelle de l'association signerait le début de sa disgrâce. C'est la raison pour laquelle ce dernier tente de reprendre la main en s'en prenant aux militantes SUD Santé qui ont alerté les instances de tutelle.

La convocation d'une des militantes de SUD s'inscrit dans cette logique d'intimidation pour casser la contestation au sein de l'établissement. Mais c'est le résultat inverse qui est en train de se produire. Plusieurs collègues sont venues voir Magalie Guerreiro pour lui apporter leur soutien. Celle-ci est convoquée dans le bureau du Directeur vendredi 20 février, mais déjà la mobilisation du personnel s'organise autour d'elle.

De son côté, SUD a déjà alerté le Conseil général et l'ARS et a prévenu qu'ils ne laisseraient pas faire. Le 20 février pourrait être une journée mouvementée aux abords de l'établissement.

Des salariés, des militants SUD et le premier Président de l'association de la Charité ont rencontré les élus au Conseil général le 26 janvier

Des salariés, des militants SUD et le premier Président de l'association de la Charité ont rencontré les élus au Conseil général le 26 janvier

Dans le même temps SUD santé et le collectif de défense des salariés ne sont pas restés inactifs.

C'est SUD Santé qui a commencé par distribuer un nouveau tract aux lavaultois. Un tract dans lequel ils s'interrogent ouvertement à propos du rôle que joue le Maire de Lavault St Anne dans la structure de l'EPHAD et des postes clés occupés par ses proches (Voir ci-dessous)

Le tract de SUD santé distribué dans les boites aux lettres des habitants de Lavault St Anne dans la semaine dernière
Le tract de SUD santé distribué dans les boites aux lettres des habitants de Lavault St Anne dans la semaine dernière

Le tract de SUD santé distribué dans les boites aux lettres des habitants de Lavault St Anne dans la semaine dernière

Ensuite, c'est le collectif de défense des salariés qui est entré dans la danse en diffusant son propre tract aux lavaultois pour exprimer sa solidarité envers les salariés en lutte. Celui-ci pointe également l'absence totale de transparence de la Présidente et de Conseil d'administration. (lire le tract ci-dessous).

Tract du collectif de soutien aux salariés de l'Ephad de la charité distribué deux jours plus tard dans les boites aux lettres des habitants de Lavault St Anne

Tract du collectif de soutien aux salariés de l'Ephad de la charité distribué deux jours plus tard dans les boites aux lettres des habitants de Lavault St Anne

C'est dans ce conteste extrêmement pesant que la Direction a enfin convoqué les organisations syndicales afin de négocier le protocole électoral en vue d'élections de représentants du personnel dans l'établissement de la Charité. Elle a dû s'y résigner, car SUD santé lui a adressé un courrier recommandé pour lui demander de le faire.

Après avoir attendu jusqu'à la limite des trois mois autorisés, le directeur s'est finalement résigné à le faire, non sans trainer des pieds. Rendez-vous était pris avec les organisations syndicales pour le 19 février. Mais coup de théâtre de dernière minute, le Directeur annule ce rendez-vous et le reporte une semaine plus tard au prétexte qu'une des organisations syndicales ne pouvait être présente le 19 février.

Un rendez-vous retardé qui reportera encore un plus la date des élections dans une période où les représentants du personnel font cruellement défaut. Le Conseil d'administration de l'EPHAD et la direction de la Charité voudraient pourrir la situation, qu'ils ne s'y prendraient pas autrement !

Tag(s) : #Lavault St Anne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :